Les taux d’intérêt - Creand
Aller au contenu

Les taux d’intérêt

Je pense qu’à la lecture du titre, la plupart d’entre vous a pensé : « toujours la même rengaine… ». Et pour cause, voilà des mois que l’on nous rebat les oreilles d’inflation et de taux d’intérêt. Il y a de quoi être las ! Néanmoins, nous ignorons souvent ce que tout cela implique au quotidien et nous devrions tous maîtriser ces termes pour pouvoir prendre les meilleures décisions.

Les banques centrales relèvent les taux d’intérêt depuis plus d’un an, ce qui signifie tout simplement que l’argent est plus cher. Ainsi, quiconque a besoin de demander un prêt devra rembourser l’argent prêté mais devra aussi donner un rendement au prêteur et lorsque les taux sont élevés, le rendement demandé l’est lui aussi. Face à cette situation, nous pouvons être dans un camp, dans l’autre, ou même dans les deux. Imaginons que nous avons besoin d’argent pour acheter un appartement et nous demandons un prêt à la banque. Celle-ci nous demandera un intérêt plus élevé puisque l’Euribor, le taux directeur de la quasi-totalité des emprunts, est à son niveau le plus élevé depuis quinze ans. Dans l’autre camp, si nous avons épargné, nous pourrons rentabiliser davantage nos économies car nous prêterons cet argent à un État ou à une entreprise, à travers des produits financiers et ils nous payeront beaucoup plus qu’il y a un an.

Combien de temps cela va-t-il durer ? Pourquoi les banques centrales augmentent-elles les taux si cela avantage uniquement ceux qui ont de l’argent ? La réponse est très simple, mais pas si agréable à entendre ! Les banques centrales ont pour objectif de réduire l’inflation et elles le font de cette manière, pour ralentir l’économie. Revenons à l’exemple précédent : quiconque envisage d’acheter un appartement repoussera sa décision, à cause des taux élevés. En circonstance normale, la baisse de la demande d’appartements devrait faire baisser les prix, ce qui freinerait l’inflation. D’autre part, ceux qui ont épargné préféreront peut-être garder leurs économies bien investies, pour qu’elles leur rapportent des rendements supplémentaires plutôt que d’acheter des produits qui leur plaisent mais dont ils n’ont pas forcément besoin et reporter leurs achats. Une fois de plus, la baisse de la demande de biens et services contribuera à réduire l’inflation. Ainsi donc, les banques centrales établissent le prix de l’argent à des niveaux très élevés, pour entraîner une baisse de la consommation. De la même manière, lorsqu’il convient de relancer l’économie, elles baissent les taux pour augmenter la consommation.

Il y a quelques mois, j’ai écrit un article sur l’inflation, en expliquant ce qu’elle signifie et implique pour nos tirelires. La conclusion mettait en lumière le besoin d’épargner, mais aussi d’investir. Au point où nous en sommes, je juge primordial de maîtriser tout ce que je viens d’expliquer, car comme je le mentionnais un peu plus haut, il existe un troisième scénario : nous retrouver dans les deux camps à la fois. Nous sommes nombreux à rembourser un emprunt et à épargner à la fois, et même si nous pensons souvent à solder l’emprunt, pour ne plus avoir de dettes, cette décision n’est peut-être pas la plus judicieuse. N’est-il pas risqué de se retrouver sans épargne ? N’est-il pas préférable d’avoir de l’argent investi et que ce rendement compense ce que nous payons chaque mois ? Si nous investissons correctement nos économies, nous pourrons les orienter vers le type d’actif le plus adéquat avec des taux bas ou élevés. En revanche, si nous les destinons au remboursement, nous résolvons un problème à court terme au risque de nous retrouver sans aucune marge de manœuvre en cas de retournement de la situation.

Nous ne savons pas combien de temps durera le contexte actuel car nous dépendons de l’évolution de la situation économique, de l’inflation et des banques centrales. Pour ma part, je pense qu’il s’agit d’une problématique importante, qui nous oblige à ne pas nous contenter des gros titres quotidiens mais à comprendre ce qu’ils signifient vraiment. Cela nous permettra de faire une bonne planification financière concernant notre futur.

Diari d’Andorra 11.10.2023

CreandExperts
CreandValor
Écrit par
Autor post
Robert Sanz
Gestion de portefeuilles flexibles et rente variable de Creand Crèdit Andorrà