Crèdit Andorrà renouvelle la Chaire à l'IESE et la réoriente vers les domaines de l'entrepreneuriat et de la banque - Creand
Aller au contenu

Crèdit Andorrà renouvelle la Chaire à l'IESE et la réoriente vers les domaines de l'entrepreneuriat et de la banque

• Albert Fernández, professeur des départements d’Entrepreneuriat et de Comptabilité et contrôle, prend la relève de Josep Maria Rosanas, à la tête pendant quatorze ans de la Chaire des Marchés, Organisations et Humanisme de Crèdit Andorrà

• L’objectif est de favoriser la création de valeur basée sur les connaissances à travers des conférences et des projets déjà mis en place, comme Scale Lab Andorra et d’ouvrir de nouveaux programmes de collaboration et de recherche dans le domaine de l’enseignement

• Montse Guardia, directrice générale d’Alastria Blockchain Ecosystem, offre la conférence introductrice de la nouvelle Chaire « Blockchain, une nouvelle vision d’Internet pour créer de la valeur»

Crèdit Andorrà présente la nouvelle Chaire d’entrepreneuriat et de banque à l’IESE Business School, sous la direction du professeur Albert Fernández. La Chaire d’entrepreneuriat et de banque de Crèdit Andorrà reflète la volonté de répondre à la nouvelle réalité des entreprises, dans laquelle la création de valeur dépasse le domaine des affaires à proprement parler pour contribuer à la création de richesse pour l’ensemble de la société.

Albert Fernández, à la tête de la Chaire d’entrepreneuriat et de banque de Crèdit Andorrà à l’IESE, prend la relève de Josep Maria Rosanas, qui a été pendant quatorze ans à la tête de la Chaire des Marchés, Organisations et Humanisme de Crèdit Andorrà.

Xavier Cornella, l’administrateur exécutif et directeur général de Crèdit Andorrà, a souligné que «la nouvelle Chaire rassemble les valeurs qui nous définissent et l’essence de notre activité». Xavier Cornella a rappelé que «Crèdit Andorrà est le fruit de l’effort et du courage d’un groupe d’entrepreneurs qui ont observé le besoin d’instaurer une banque du pays et pour le pays. Et dans ce même esprit, nous avons suivi une trajectoire de banque entrepreneuse pour démarrer des projets, pionnière dans la proposition des solutions avancées et l’offre de valeur à nos clients. Pour cette raison, nous sommes convaincus que l’entrepreneuriat et l’activité bancaire sont les deux meilleurs attributs vers lesquels orienter la nouvelle Chaire».

Franz Heukamp, directeur général de l’IESE Business School, remarque que la nouvelle Chaire doit servir à promouvoir les connaissances en Andorre et depuis l’Andorre et à mettre ces connaissances au service des entreprises et des personnes.

«L’IESE est une école dirigée de manière avant-gardiste vers la formation d’entrepreneurs leaders mais également vers la création et le maintien de réseaux de relation les chefs d’entreprises et les entrepreneurs, les investisseurs, les chercheurs, etc. C’est dans ce contexte que la nouvelle Chaire d’entrepreneuriat et de banque de Crèdit Andorrà peut jouer un rôle significatif en tant que catalyseur de projets et d’initiatives de valeur » ajoute Franz Heukamp.

Pour sa part, Albert Fernández, à la tête de la nouvelle Chaire d’entrepreneuriat et de banque de Crèdit Andorrà, explique que les directives de travail sont en cours de concrétisation, directives qui permettront d’atteindre trois grands objectifs.

En ce qui concerne les affaires, «Crèdit Andorrà et l’IESE partageons la même ambition de faire naître des initiatives qui contribuent à la nouvelle économie ». Dans ce sens, Albert Fernández a souligné «l’élan que l’IESE peut donner à des initiatives comme Scale Lab Andorra, le programme d’hyperaccélération entrepreneuriale de Crèdit Andorrà adressé à des start-ups, à travers Finaves, la plate-forme de soutien de l’entrepreneuriat de l’IESE». Selon Albert Fernández, Finaves «offre des outils didactiques aux entrepreneurs pour leur permettre de créer leurs business plans mais surtout pour réunir les investisseurs, les entrepreneurs et l’expérience de l’IESE afin de promouvoir de nouvelles entreprises».

Albert Fernández considère également qu’il est indispensable de soutenir la recherche associée à l’entrepreneuriat depuis l’Andorre. « La Chaire doit être un catalyseur pour également promouvoir la connaissance dans le cadre académique. Connaître la réalité des entreprises du pays, leurs besoins, préoccupations et aspirations doit permettre d’être plus concrets lorsque l’on propose des lignes d’aide dans la recherche d’investisseurs mais aussi l’exploration de nouvelles opportunités commerciales ».

Enfin, la divulgation sera un autre des piliers de la Chaire, avec la programmation de conférences et de séances destinées à diffuser les connaissances relatives aux domaines principaux du travail comme l’entrepreneuriat, les nouvelles technologies ou l’actualité économique, dans laquelle le commerce et le tourisme ont une place particulièrement importante pour le pays.

La séance introductrice de la nouvelle Chaire est la conférence Web Blockchain, une nouvelle vision d’Internet pour créer de la valeu , sous la responsabilité de Montse Guardia, directrice générale d’Alastria Blockchain Ecosystem. La séance en ligne aura lieu cet après-midi à 19 h et a pour objectif de faire découvrir le potentiel de la technologie Blockchain à être utilisée de manière transversale dans diverses activités économiques en tant qu’outil d’innovation.

Albert Fernández

Albert Fernández est professeur des départements d’Entrepreneuriat et de Comptabilité et contrôle à l’IESE Business School et donne également des cours d’Analyse de situations commerciales et de Direction de petites et moyennes entreprises. Il est à la tête de la Chaire d’entrepreneuriat et de banque de Crèdit Andorrà.

Depuis 2009, il est le directeur de Finaves, les fonds de capital-risque qui investissent dans des projets d’entreprises proposés par des anciens élèves de l’IESE.

Depuis 2016, il fait partie des directeurs académiques des Programmes de perfectionnement des cadres et depuis 2018 est le directeur du Département de comptabilité et contrôle. Il est également le directeur académique du Programme pour les chefs d’entreprise et directeurs de micro-entreprises.

Ses domaines d’intérêts sont l’esprit d’entreprise, les clés de la croissance des petites et moyennes entreprises (PME), la gouvernance d’entreprise dans les PME et dans les entreprises familiales ainsi que l’utilisation et l’application des processus de direction et de gestion comme la planification, le budget, l’évolution et la compensation.

À propos de l’IESE

L’IESE est l’école de direction d’entreprises de l’Université de la Navarre (Espagne). Avec des campus à Barcelone, Madrid, Munich, New York et São Paulo, l’IESE ajoute des nouveaux projets à son écosystème d’apprentissage déjà très innovant, ce qui lui permet d’offrir une formation à des cadres en Europe, en Asie, en Amérique et en Afrique. Depuis 1958, l’école a formé plus de 50 000 chefs d’entreprise et cadres, leur offrant une expérience personnalisée et transformatrice. L’IESE souhaite continuer de construire le futur en formant les leaders qui peuvent avoir un impact positif et durable sur les personnes, les entreprises et la société. Cet effort a été reconnu dans le classement du Financial Times, qui a placé l’IESE comme l’école numéro 1 du monde en programmes de formation des cadres pour la sixième année consécutive.

Education
Chaire IESE